Bye bye le shampoing industriel

 

Bonjour mes petits basilics,

Vous commencez à me connaître gentiment et ne serait donc pas surpris de me voir renoncer au shampoing industriel après avoir banni une bonne fois pour toute la crème industrielle de ma trousse de beauté. Il s’agit d’une étape supplémentaire pour atteindre mon objectif de vivre plus sainement et simplement.

Et quelle étape !

Je pensais qu’il était I-M-P-O-S-S-I-B-L-E pour moi de renoncer à mon après-shampoing adoré en raison de mes cheveux bouclés et les noeuds qui en découlent. Autant dire que j’étais un peu septique au départ mais suffisamment curieuse (heureusement) pour tenter de trouver une alternative à la composition (Sodium Laureth Sulfate, Sodium Dodecyl Sulfate, Amonium Lauryl Sulfate, formaldéhyde, phénoxyéthanol, parabène, sodium benzoate, potassium sorbate,…) et aux contenants en plastiques des shampoings industriels.


Expérience 

J’ai tout d’abord commencé par la fameuse recette du bicarbonate + vinaigre. Le résultat était concluant, mais je dois avouer que j’avais la flemme de devoir à chaque fois préparer ces deux mélanges (oui, je sais ça ne prend que 2 minutes, j’exagère). En plus, j’avais le sentiment que mes cheveux n’était pas bien lavés avec ce liquide (ce qui n’est pas vrai !) le manque de mousse me perturbait un peu, même si je sais pertinemment que la mousse n’est pas nécessaire pour bien nettoyer les cheveux (un peu bizarre, oui ! ).

J’ai alors cherché une autre solution et fini par tester le shampoing solide + rinçage au vinaigre. 

Le shampoing solide se présente est sous forme de savon. Il est composé d’huiles végétales.

Le vinaigre sert d’après-shampoing. L’usage du vinaigre aide à équilibrer le pH des cheveux, à les démêler, les rendre plus doux et brillants. En outre, il stimule la pousse de cheveux et permet de lutter contre les infections des follicules, responsables des pellicules. Il est indispensable, à mon sens, de l’utiliser après chaque shampoing. J’utilise du vinaigre de pomme que je mélange avec de l’eau. Voici la formule magique : 250 ml d’eau + 30 ml de vinaigre, soit 2 cuillères à soupe.

C’est déroutant au départ d’utiliser un shampoing solide, mais finalement on s’y habitue très vite. Je ne regrette pas mon choix. Il faut être patient car les cheveux ont besoin d’un temps d’adaptation, mais les résultats sont là ! Mes boucles sont redéfinies et j’ai plus de volume ! Je tente aussi de les laver de moins en moins souvent.

Bonus : je vous prépare pour tout bientôt une recette de masque à utiliser en complément, qui rend les cheveux encore plus heureux 🙂


Mon chouchou du moment 

 Le Shampooing Bière Shikakai pour cheveux normaux à secs, d’environ 50 gr., avec des huiles essentielles bio, sans huile de palme. Il a une odeur d’orange et de cèdre.

Il est fabriqué artisanalement dans le canton de Fribourg, en Suisse, par la savonnerie du verger.

Saponifié à froid, les qualités des huiles sont très bien préservées. Il se compose de bière Fribourgoise (Fri-mousse), d’huile de ricin, de coco et de poudre de Shikakai (racine de plante utilisée en Inde) et il est moussant (youpiii). Un produit local et artisanal, qui fait du bien aux cheveux et à l’environnement.

J’ai acheté le mien Chez mamie, magasin bio, vrac : avenue de Tivoli 56, 1007 Lausanne

Vous pouvez également le trouver sur le site de la savonnerie : savonnerieduverger.com (livraison en Suisse et en Europe).

D’autres boutiques proposent des shampoing solides dont : Cocooning : rue Grand St-Jean 16, 1003 Lausanne.

Ps: Certains shampoings solides peuvent contenir des tensioactifs très irritants (SLS, ALS), veillez à vous renseigner et choisir les moins irritants !

Photo basilicvert

 

Saviez-vous que le mot shampoing vient de l’Hindi : « Champo » qui signifie « masser » et désigne des fleurs très odorantes que les femmes Hindoues utilisent traditionnellement pour parfumer leur chevelure. 

4 Replies to “Bye bye le shampoing industriel”

  1. J’ai acheté le shampooing bière shikakai et un gel douche à la savonnerie du verger. Je me réjouis d’essayer ?

    1. Eh super ! N’oublie pas le vinaigre après le shampoing 😉

  2. J’en met pas mais ça va quand même. ??

  3. Euh non en fait ça va pas. Au bout d’un moment mes cheveux ce sont mis à coller parce que je faisais pas le rinçage vinaigre. Donc oui il faut le faire ?

Laisser un commentaire

*