Lecture – Culottées, des femmes qui ne font que ce qu’elles veulent

Photo by basilicvert

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui je reviens à vous pour vous présenter une BD assez sympathique.

« Les culottées » c’est une BD constituée de quinze biographies centrées sur l’histoire de femmes remarquables souvent injustement méconnues, d’époques et de milieux différents, mais qui ont chacune réussies à imposer leurs idées en bravant les normes sociales. Il s’agit d’histoires vraies !

Les dessins sont pétillants et pleins d’humour ! J’ai adoré. C’est une super idée de cadeau pour toutes les petites filles de votre entourage qui pourront être inspirées par ces destins fabuleux.

Cette BD se présente sous 2 tomes, de 2016 et 2017, je partage pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore. La version intégrale est sortie en 2019.

Ps: La créatrice Pénélope Bagieu est née en 1982 à Paris, elle est l’auteure d’un blog dessiné dans lequel elle expose sa vie quotidienne avec humour. Son ouvrage les Culottées a reçu le prix Eisener Award et a été adapté sous forme de série animée.

Bonne lecture !

Extrait les culottées

Flânerie au musée de l’Elysée : la beauté des lignes

Laurent Elie Badessi_Man’s Back, Horse’s Back, Camargue, France, 1994 © Laurent Elie Badessi

Le musée de l’Elysée présente jusqu’au 6 mai 2018, une sélection de tirages originaux des plus grands photographes des XXème et XXIème siècles, issue de la collection privée de Sondra Gilman et Celso Gonzalez-Falla.

Le couple Gilman et Gonzalez-Falla fait parti des plus importants collectionneurs de photographies du monde. Ils achètent avant tout par goût personnel et coup de coeur. Ils entretiennent une relation particulière avec leur collection, de plus de 1500 pièces, affiché dans leur maison personnel.

 

Chez-Sondra-Gilman-et-Celso-Gonzalez-©-Ayline-Olukman

Présentée pour la première fois en dehors des Etats-Unis, elle est notamment composée des photographies de Berenice Abbott, Robert Adams, Walker Evans, Rineke Dijkstra, Man Ray, Lee Friedlander, Henri-Cartier-Bressons, Nan Goldin, Hiroshi Sugimoto et Robert Mapplethorpe.

Le fil rouge entre ces oeuvres est la puissance et la beauté de la ligne en photographie. Le parcours de l’exposition n’a pas de chronologie historique ou géographique, il est purement esthétique. L’exposition est divisée en trois parties distinctes : lignes droites, lignes courbes et abstractions.

Une petite flânerie entre les murs du musée de l’Elysée vaut à coup sur le coup !


Informations pratiques : 

Musée de l’Elysée, avenue de l’Elysée 18, 1006 Lausanne, jusqu’au 6 mai 2018.

Téléphone : 021 316 99 11, site internet: www.elysee.ch

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h.