Brunch royal les pieds dans l’eau et journée au SPA

Photo Basilicvert.com

Ah le brunch : envie de manger sucré-salé, de combiner le petit déjeuner et le diner dans une ambiance de détente ? Ca tombe bien, j’ai testé pour vous le Brunch au Royal Plaza à Montreux suivi d’un après-midi au SPA.


Le lieu 

Le brunch a lieu tous les dimanches au café Bellagio, qui se trouve à deux pas du lac dans un cadre unique. La vue sur le lac et les montagnes est magnifique. Comme il faisait beau ce jour là, nous en avons profité pour manger sur la terrasse du restaurant.


Le brunch 

le brunch est sous forme de buffet chaud et froid.

Le buffet froid comprend, notamment, diverses belles salades, du poisson, des fruits de mer, des terrines, du carpaccio, de la charcuterie, des asperges et j’en passe.

Pour le chaud, plusieurs viandes différentes nous sont proposées : de l’entrecôte, du gigot d’agneau, du canard et également des crevettes, avec divers accompagnements : du gratin dauphinois, des courgettes farcies, du riz, des nouilles, …

Il y a aussi un plateau de fromages et surtout un très beau buffet de desserts (les dessert au chocolat sont à tomber), ainsi que des viennoiseries, des jus de fruits et de légumes frais.

Le prix : le brunch pour adulte coûte frs 69.- par personne (hors occasion spéciale) et frs 29.- pour les enfants de 6 à 12 ans.


Le SPA
L’Institut Zen-Ka & Spa se compose de :
  • piscine intérieure
  • jacuzzi
  • sauna & bain à vapeur (disponible dans chaque vestiaire, séparé hommes et femmes)
  • salle d’exercices
  • terrasse

le prix : une entrée adulte coûte frs 45.- pour 3heures.

Lors de notre passage, il n’y avait pas d’eau dans le jaccuzzi et nous avons été surpris de constater qu’il n’y avait pas de sauna mixte. Toutefois, la terrasse avec vue sur le lac et les montagne est assez sympathique.

Le prix reste assez cher pour la prestation à mon sens.

Photo Basilicvert.com

Ce que j’ai aimé : 
  • la diversité du buffet et les plats chauds : tout est frais et délicieux, en particulier les desserts au chocolat
  • la gentillesse du personnel
  • le cadre

Informations utiles 

Le brunch a lieu tous les dimanches de 11h30 à 14h30

Adresse : Av. Claude Nobs 7 – 1820 Montreux – 021 962 50 50

 

 

 

Du homard ou du boeuf ? Pourquoi pas les deux !

Photo Basilicvert.com

Restaurant « Entre Homard et Côte » à Genève

Lors d’une journée balade et shopping à Genève, je cherchais un petit restaurant sympathique (comme toujours). J’ai dégotée cette offre gastronomique originale, qui j’était certaine ferait le bonheur de mon amoureux.


Le lieu

Situé dans le quartier des Pâquis, à deux pas de la gare, ce restaurant met à l’honneur exclusivement deux produits, mais en plusieurs déclinaisons. Vous l’avez compris: le homard et le boeuf !

La décoration des lieux est un pur délice pour les yeux, elle a été réalisée par l’artiste designer « Jarod Keiser ». La suspension d’ampoules au bar en met plein les yeux, la porte bleue ainsi que le gang accorché au mur apportent une originalité certaine à ce restaurant.

 

Photo Basilicvert.com
Photo Basilicvert.com

 


La carte

Le set de table fait office de carte des mets. La carte n’est pas très longue mais comporte des produits choisis avec soin.

Les prix sont abordables, ainsi les produits sont accessibles au plus grand nombre. Il s’agit d’une partie intégrante du concept.

Pour le homard : vous trouvez notamment des accras, de la bisque, le lobster roll ou le homard entier grillé. Le restaurant propose deux types d’homard, le français et le canadien.

Pour le boeuf : ce sont des grands classiques tels que le carpaccio, le burger et une noix d’entrecôte. La viande vient d’une ferme suisse.

Pour ceux qui hésitent : il existe le « Surf & Turf » qui associe les deux produits dans la même assiette. Elle est pas simple la vie ?!

Pour les accompagnements (payants) : vous avez notamment le choix entre des frites maison, de la salade, de l’aubergine.

Côtés desserts : vous trouverez également du homard sous forme de cheescake, car oui, on ne mange jamais assez de homard !

 

Photo Basilicvert.com

 


Le repas

Pour ce repas, après une très longue réflexion, je me suis exclusivement intéressée au homard. Puisque j’ai plus rarement l’occasion d’en manger que le boeuf.

Pour l’entrée, j’ai choisi les accras, accompagnés d’une délicieuse sauce exotique.

Pour le repas, j’opté pour un homard « canadien » entier grillé accompagné de frites maison, de gratin d’aubergines et d’une sauce tartare (le jour de notre arrivé, il n’y avait pas de homard français).

J’ai été séduite par ce repas et j’ai passé un très bon moment. De plus, le personnel était attentif et sympathique.

Je mets une mention spéciale aux frites maison qui sont totalement addictives ! Par contre, j’ai trouvé que les accras, bien que très bons, ne contenaient que très peu de homard.

Le gratin d’aubergines ne s’accompagnait pas très bien avec le homard à mon sens (à choisir plutôt avec le boeuf).

 

Photo Basilicvert.com

 


Ce que j’ai aimé
  • le concept;
  • les prix sont accessibles (35.- pour un homard entier) et les produits sont frais;
  • le décor est bien réalisé.

Informations pratiques 

Adresse : rue de Zurich 6, 1201 Genève

Téléphone : 022 731 26 49

Horaire : ouvert du mardi au vendredi de 12h-15h / 18h-00h
Et samedi-dimanche de 18h-00h

Site internet : http://www.homard-cote.ch/

 

La nouvelle loi suisse de protection des animaux interdit aux restaurants d’ébouillanter les homards vivants et de les transporter sur de la glace ou dans de l’eau glacée, dès le 1er mars 2018, pour un meilleur respect du homard.

 

 

Et si on allait manger à l’hôtellerie de Châtonneyre à Corseaux

Bonjour mes petits basilics,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une adresse que je viens de découvrir. C’est en cherchant un restaurant dans la région du Lavaux – Vevey que j’ai dégoté par hasard ce petit endroit sympathique.

Ni une, ni deux, j’y entraine mon amoureux pour un repas en tête à tête.


Le lieu

Récemment rénové, l’hôtellerie de Châtonneyre se situe à Corseaux, au coeur d’un village de vignerons dans le Lavaux. Son restaurant propose une cuisine de brasserie soignée, type bistronomie (Wikipédia me dit que c’est une grande cuisine servie en petite quantité comme dans un bistrot). Le restaurant a obtenu la note de 13 au Gault & Millau, et ce n’est que le début ! Pour cause, le Chef Gaël Boulay a fait ses marques dans des grands restaurants gastronomiques. Il a notamment travaillé au Pont de Brent en Suisse, chez Troigros et chez Ducasse en France.

Le cadre est soigné, avec un décor aux couleurs anthracite et doré, mais avec une ambiance décontracté. Le restaurant a une terrasse, malheureusement, elle n’a pas la vue sur les vignes (on ne peut pas tout avoir).

La carte des mets est volontairement courte avec des produits du terroir, ce qui garantie la fraicheur des ingrédients.

Assez parlé, place à la dégustation !

 

Photo Basilicvert.com

Le repas

Mon choix s’est porté sur une salade de dent de lion, oeuf parfait et lardons en entrée (frs 12.-). Impossible de résister aux lardons, mon choix a été rapide comme l’éclair, ce qui est rare en matière gustative !

 

Photo Basilicvert.com

 

Pour le plat, j’ai opté pour la pêche du lac, en l’occurence un filet de sandre, avec du riz Vénéré, des poireaux et une émulsion de Livèche (frs 36.-). J’ai été séduite à l’idée de manger un poisson qui a vécu (heureux) dans mon lac préféré.

Je n’ai pas pris de dessert. Eh oui, je n’ai pas oublié mes bonnes résolutions (à lire mon article sur le sucre).

 

Photo Basilicvert.com

 

Le repas a été sans fausse note, le tout présenté dans de belles assiettes colorées. En effet, la salade était délicieuse avec un oeuf cuit à la perfection. J’ai adoré le riz Vénéré, bien gouteux et le croquant des poireaux. Le poisson était parfaitement cuit, sur la peau, mais je trouvais qu’il manquait un peu de peps, d’assaisonnement (c’est vraimmmment pour faire une critique).

Ce que j’ai aimé 

  • l’accueil et le service : précis, naturel et sympathique
  • la cuisine : simple, efficace avec des produits locaux
  • le lieu : sobre et élégant

3 points qui font que j’y retournerai, sans doute après une belle balade dans le Lavaux en été.


Informations pratiques

Adresse : Hôtellerie de Châtonneyre, Rue du Village 8, 1802 Corseaux

Téléphone : 021 925 25 50

Horaire : fermé le dimanche, le lundi et le mardi

Site internet : http://www.chatonneyre.ch/